Accueil / La culture du café / Espresso, etc. : conseils et astuces d’experts en café

Espresso, etc. : conseils et astuces d’experts en café

Les réglages préférés du personnel NIVONA

La recette préférée d’Anita :
Cappuccino avec le CafeRomatica 1030 ; réglages : quantité : 250 ml, force du café : 2/5 ; profil d’arôme : intense ; température du lait (mousse) et du café : standard.
Le cappuccino est ma boisson préférée avec le 1030, parce que l'espresso se distingue plus nettement que dans un latte macchiato. C'est aussi pour cela que je choisis un profil d’arôme intense. Avec ce profil, l'eau est en contact avec le café fraîchement moulu un peu plus longtemps qu'avec les autres profils, et surtout avec un café noir torréfié vous obtenez une amertume agréable. D'autre part, la mousse de lait est légèrement sucrée, ce qui crée un contraste délicieux. J'utilise du lait entier frais et froid et je règle le 1030 de façon à ce que le lait et le café soient distribués en même temps. De cette façon, le lait et le café sous la mousse sont déjà mélangés et je n'ai pas besoin de remuer pour obtenir le goût parfait du cappuccino.

La recette préférée de Kim :
Latte macchiato avec le CafeRomatica 788 ; réglages : quantité : 300 ml, force du café : 3/5 ; profil d’arôme : dynamique ; température du lait et du café : maximal.
La mousse de lait faite avec le 788 est parfaite. Parfois, je me fais une tasse de mousse sans café et je la mange avec une cuillère. Mon petit conseil : utilisez du lait écrémé, car la bonne mousse n'est pas une question de quantité de gras dans le lait mais de protéines. J'aime beaucoup le lait et je ne bois pas de café sans, et ma journée commence toujours par un latte macchiato. Avec le profil d’arôme dynamique, les grains de café torréfiés particulièrement légers génèrent une agréable saveur fruitée. Avec la mousse de lait écrémé moins sucrée (le lait entier a un goût beaucoup plus sucré), je commence la journée en beauté.

La recette préférée de Peter :
Espresso avec le CafeRomatica 1030 ; réglages : quantité : 40 ml, force du café : 4/5 ; profil d’arôme : intense ; température : élevé.
Je bois 3 à 5 espressos par jour. Et les réglages que j'utilise pour ma boisson dépendent de l'heure de la journée. Le matin, je bois un petit espresso de 30 ml avec un niveau de force 2/5, un petit régal avant de commencer ma journée. Après le déjeuner, je prends mon premier espresso avec un peu plus de puissance : 40 ml, force 4/5. L'après-midi ou le soir, je réduis le niveau de force mais le profil d’arôme reste le même : intense. Avec ce profil, mon espresso a toujours du corps, une amertume agréable et une grande quantité d'extraction. Et j'utilise toujours notre Café Milano, à cause du mélange parfait de Robusta et d'Arabica.

La recette préférée de Bastian :
Espresso avec le CafeRomatica 778 ; réglages : quantité : 30 ml, force du café : 5/5 ; profil d’arôme : constant ; température : maximal.
Pour moi, le café n'est pas à emporter mais un pur plaisir. C'est pourquoi je bois mon premier espresso surtout l'après-midi. Le goût est l'aspect le plus important pour moi. Aujourd'hui, l'espresso est presque acidulé et fruité, alors qu'il y a quelques années, l'espresso devait clairement être amer. Le profil d’arôme constant combine parfaitement ces deux saveurs, surtout avec des grains 100 % Arabica. Au début, l'espresso a un goût légèrement amer, mais au bout de quelques secondes, la saveur acidulée fait son apparition - c'est ce que j'appelle un équilibre parfait.

La recette préférée de Sören :
Café Lungo avec le CafeRomatica 858 et café avec le 1030 ; réglages : quantité : 220 ml, force du café : 3/5 ; profil d’arôme : constant ; température : maximal.
Au travail, je bois mon café fait avec le 1030 et avec un profil d’arôme constant. A la maison, j'ai un 858 avec un seul profil, qui est similaire à constant. J'ai toujours été fan d'un café nature et depuis que je bois environ 3 cafés par jour, le niveau 3 est suffisant. La température est toujours maximale. Je préfère le café/café lungo au café americano parce qu'il contient plus de caféine. Bien sûr, les deux boissons sont en fait un espresso allongé avec de l'eau, mais quand le lungo est préparé, l'eau coule à travers le café moulu au lieu d'être mis dans le café fini après, comme avec l'americano. Comme la caféine est soluble dans l'eau, le lungo en contient plus que l'americano, d'où son goût différent.